TRAVAIL DU DIMANCHE

le travail du dimanche et la nuit, c’est non!!!

Dernier trimestre 2014, Après des tentatives de ne pas respecter l’accord départemental, Leclerc Roques a renoncé à ses ouvertures dominicales illégales. C’est le résultat de la mobilisation organisée par les salariés du commerce prévue le 16 octobre. Le dimanche 30 novembre, avec des salariés d’autres secteurs, c’est place du capitole que s’est exprimé le refus de cette remise en cause du repos dominical. La mobilisation des salarié s’oppose à une vision rétrograde de la société qui consisterait à ne plus avoir de référence horaire, à remettre en cause les jours fériés et les congés payés.
En suivant les exigences du Medef les salariés devraient s’adapter au travail selon les besoins exclusifs du patronat. ce serait le retour des contrats de gré à gré sans garanties collectives du 19eme siècle.
La situation mieux-disante sociale de la Haute Garonne est en passe de disparaître (voir fiche explicative). Les propositions patronales dans le département, lors de la négociation de l’accord sur les ouvertures exceptionnelles vont dans le sens d’une augmentation des dimanches et jours fériés ouverts, pour la CGT pas un dimanche ne doit être travaillé.
Après l’appel du 16 octobre, l’action du 30 novembre, la lutte contre le travail du dimanche s’est poursuivi par une action nationale le 16 décembre et un nouveau rendez-vous le 26 janvier 2015, lors des débat à l’assemblée nationale sur la loi Macron.

Fiche explicative travail du dimanche

Tract aux usagers

travail Dimanche

travail Dimanche travail Dimanche

FIN DE L’ARTICLE

4 décembre, élections fonction publique : la CGT reste première

Après un déferlement médiatique sans précédent et l’annonce de la perte par la CGT de sa première place aux élections, les medias sont aujourd’hui obligés de convenir que leurs prévisions ne se sont pas réalisées.
Ils titrent même sur une progression de la CFDT qui n’a progressé que de 0,1% et annoncent une progression du camp réformiste alors même que la CFTC recule..
Cette désinformation n’est là que pour rappeler combien les enjeux sont importants et quel rôle la CGT peut jouer pour offrir une alternative aux politiques d’austérités.
ELECTIONS4DECEMBRE
Communiqué de presse

Non à l’austérité à la mairie de Toulouse

La CGT à l’initiative d’une mobilisation des salariés contre les mesures d’austérité décidées par le maire Jean Luc MOUDENC. elle souhaite interpeller les élus politiques et administrateurs de la ville qui seront réunis au conseil municipal du 26 septembre.
Les mesures prisent par le maire sont pour les principales ;
– La suppression du régime indemnitaire des agents contractuels qui voient amputer leur pouvoir d’achat du jour au lendemain de 170 à 500 euros selon la catégorie salariale.
– Le non remplacement d’1 agent sur trois partant en retraite.
– L’obligation de faire au moins 20% d’économie sur les budgets de fonctionnement des services,

Plusieurs initiatives ont été décidées:

– Diffusion de tracts contre les mesures d’austérité lors du concert de l’orchestre du Capitole

– Piquet de grève jeudi 11 septembre à 14h à la médiathèque Cabanis avec une diffusion de Tract à l’adresse du personnels et du public.
-Piquet de grève samedi 13 à 9h45 à la médiathèque Cabanis et diffusion de tract au public.

Les hôpitaux du département en lutte

 
avril 2016
Le 15 avril, une cinquantaine d’agents étaient présents au rassemblement à l’appel des syndicats Cgt, Sud et Cfdt concernant les propos dégradants tenus par certains cadres envers les aide-soignantes et la restructurations des plusieurs services (suppression de poste…). Une délégation a interpellé le directeur pour demander l’amélioration des conditions de travail et la sanction des cadres. Pour l’instant, les élus ont décidés de ne plus siéger dans les instances. Une AG aura lieu le 26 avril ainsi qu’une participation à la manif du 28 avril.

Janvier 2016

Un préavis de grève a été déposé pour le jeudi 21 Janvier à 14h dans les locaux du SIAO urgence et Insertion, 66 bis av Etienne Billières pour dénoncer le manque de places d’hébergement d’urgence. communiqué de presse des salariés de la veille sociale -115.20-01docx….
collectif pour la défense de l’accès à l’IVG en Haute-Garonne organise un rassemblement pour la défense de l’accès à l’IVG et contre les attaques des droits des femmes le mardi 26 janvier à 17h30 à l’entrée de l’Hôtel Dieu
tract collectif IVG 26 janvier

 
Septembre 2015

Le syndicat Cgt du CHU Purpan lance un appel au rassemblement le 17 septembre à 14h dans le hall des bâtiments du CHU contre les fonctions privatisées comme le brancardage ou l’entretien
CP NON AU PRIVE AU CHU BRANCARDAGE 3-09

Mercredi 01 juillet

Grève au CHU Paule de Viguier

Le mercredi 1er juillet, le syndicat Cgt du CHU de Toulouse lance un appel à la grève à l’hôpital Paule de Viguier pour dire non au plan d’austérité. A partir du 15 août, la direction a programmé la fermeture de lits et la suppression de plusieurs postes au service Récamier de l’hôpital.
Communiqué de presse CHU Paule De Viguier Service Récamier

 
Avril-juin 2015 Les CHU contre l’attaque des RTT à l’AH HP

tract ag 11 juin CHU

 Avril 2015 : le service social de toulouse en sous effectif 

2e CP service social 01-04docx


Février 2015 : grève de la villa Ancely
Dès février 2015, les hospitaliers de la Villa Ancely ont démarré un mouvement de grève, le 6 février 2015 ils ont participé à un rassemblement.

CP grève villa ancely5-02doc


DÉCEMBRE 2014 : Les urgences à Purpan en grève

les agents des urgences de Purpan à l’appel du syndicat Cgt chu Purpan, ont été en grève depuis le 1er décembre 2014, ils se sont rassemblés le lundi 15 décembre 2014.


Juillet -septembre 2014 : Colère à Paul Riquet
Depuis le 31 juillet les salariés du service de Neurochirurgie de Pierre Paul Riquet sont mobilisés pour défendre des conditions de travail compatibles avec leur mission de santé. Ils dénoncent dans leur service un sous-effectif structurel et conjoncturel, des plannings toujours fluctuants, des rappels sur repos, désorganisant leur vie privée, rendant impossible la déconnexion avec le travail, dégradant les conditions de travail et de soins.
Le service compte plusieurs agents en arrêts maladie pour épuisement professionnel, et un turnover important : 11 agents souhaitent quitter le service. Malgré une enquête du CHSCT après une procédure de Danger Grave et Imminent, la direction est toujours dans le déni et refuse de mettre les effectifs supplémentaires au regard de la charge de travail. Soit : un effectif supplémentaire de : 6.5 aides-soignantes et 2.5 infirmières.
Ils organisent des jeudi de la colère et seront rassemblés les 18 septembre place du capitole à Toulouse et le 23 septembre à Paris



Juin 2014: Hôpital de Muret en grève contre le climat social et pour leurs conditions de travail 

A l’hôpital de Muret, la direction est restée sourde en juin aux demandes des salariés, elle n’a pas voulu entendre que le climat social et des conditions de travail se dégradaient.
Ils se sont rassemblés :
Le jeudi 26 juin 2014dès 9 h devant l’Hôpital, date du CHSCT
Le vendredi 27 juin 2014 dès 8h30 devant l’Hôpital date du CTE
Le lundi 30 juin 2014 à 13h30 pour le Conseil de Surveillance.

greveCHMuret


 

 

affiche-Hopitaux

Le maintien de la protection de l’enfance gagnée en 2014, remise en cause !

Avril-mai 2016.
—————

Après avoir gagné en 2014, sur le financement des jeunes adultes isolés par le Conseil Général, les salariés doivent remettre ce combat à l’ordre du jour car c’est maintenant la prise en compte des jeunes adultes des femmes enceintes et des mères de jeunes enfants que le Conseil départemental entend remettre en cause.Le 12 avril la mobilisation a rassemblé 500 personnes à 13h devant le Conseil Départemental pour défendre la prise en charge des jeunes majeurs, des femmes enceintes et des mères de jeunes enfants. Les manifestants sont entrés dans le bâtiment mais ont été chassés par les forces de l’ordre.
Suite à ce mouvement, des militants ont été convoqués au tribunal administratif le jeudi 21 avril 14 h, le 3 mai ils étaient encore rassemblés devant le Conseil départemental et rejoints par les manifestants contre la loi el khomri .

septembre-décembre 2014
———————–

Après plusieurs semaines de luttes, le Conseil Général a donné raison aux éducateurs grévistes et aux nombreux salariés qui ont soutenu ce combat.PhotoCG001


IMG_5105

communiqué 24 092014 majeurs isoles

Voici les engagements pris par le Conseil général :
– Au maintien de la possibilité d’accompagnement de tous les jeunes majeurs jusqu’à 21 ans en fonction de leurs projets et des évaluations socio-éducative.
– Au maintien de l’hébergement et de l’accompagnement social assuré en intégralité des 45 jeunes majeurs menacés d’être jetés à la rue
– La création de trois postes pour le service du Conseil Général en charge des majeurs isolés et des moyens supplémentaires.
Cette victoire prouve que le rapport de force accompagné des moyens d’actions adaptés conduit à l’aboutissement des revendications.A l’appel de l’intersyndicale CGT, FSU solidaires, la mobilisation s’organise pour s’opposer au désengagement du conseil général en matière de protection des jeunes majeurs isolés.

Majeurs isolés en danger
Depuis le 1er septembre les travailleurs sociaux des Maisons d’enfants à caractère sociale, les jeunes concernés et les agents du Conseil Général manifestent leur colère face à une décision injuste prise au cœur de l’été par le Conseil Général.
En effet, le Conseil Général a décidé la fin brutale de la prise en charge des jeunes majeurs isolés de 19 à 21 ans.
Il est demandé depuis le 11 août d’expulser ces jeunes. Les travailleurs sociaux qui les accompagnent au quotidien ont bien entendu refusé de les mettre à la rue et face à la mobilisation grandissante, la réponse institutionnelle est : des nuits d’hôtel sans aucune garantie sur la durée ni sur une quelconque aide financière ! Cette réponse, donnée après que Pierre Izard ait rencontré la Préfecture, même si c’est une première victoire, ne répond pas du tout aux revendications et montrent le mépris total de nos dirigeants envers les populations les plus fragiles. Le travail social en direction de ces jeunes ne se limitent pas à un hébergement mais bien à un véritablement accompagnement social.

Majeurs isolés en danger V2 8 sept
Depuis le 8 septembre, un campement dans lequel dorment des travailleurs sociaux et des citoyens sensibilisés à la cause des jeunes est installé devant le CG afin d’illustrer l’avenir de ces jeunes s’ils devaient aller dans la rue.
Ce campement, où règne une ambiance bon enfant, semble représenter un danger pour Pierre Izard au point de renvoyer tous les agents du Conseil Général chez eux dès le 11 septembre avec une fermeture aux usagers les 11 et 12 septembre.
Du jamais vu selon les plus anciens : la fermeture d’un service public avec une vocation sociale qui ferme ses portes abandonnant les usagers pendant un jour et demi.
Les organisations syndicales dénoncent cette fermeture qui semble vouloir éteindre la mobilisation et agiter le chiffon rouge.
Le mouvement défend depuis le début un service public de qualité, prenant en compte les besoins des populations vulnérables en les accompagnant dans un véritable projet de vie.
C’est pourquoi, les organisations syndicales, non seulement dénonce cet état de fait mais appelle à une plus ample mobilisation pour défendre les droits des populations !
Un appel est lancé pour une mobilisation d’ampleur le 23 septembre à 9 heures
Depuis le 1er septembre, plusieurs initiatives ont été organisées dont des rassemblements qui ont regroupé jusqu’à 500 personnes.Les travailleurs sociaux mobilisés organisent une permanence tous les jours entre midi et deux heures devant les grilles du Conseil Général, Un campement a été mis en place le 8 septembre 2014.

VICTOIRE EN JUSTICE MAIS LA DIRECTION RECIDIVE…


Il semble que cette relaxe soit difficile à digérer pour le Président du Conseil d’Administration de l’ANRAS : notre camarade est à nouveau convoqué (le 21 mai 2015) à un entretien préalable en vue d’une sanction disciplinaire mais sans connaître les motifs.
Tract CE fédérale et UFAS soutien DSC CGT ANRAS
Relaxe pour les salariés de L’ANRAS : Le 3 mars 2015, le Tribunal correctionnel de Toulouse a prononcé la relaxe de 3 délégués Syndicaux Centraux de l’ANRAS, Le Juge n’a pas suivi l’ex-directrice adjointe qui avait estimé un tract de juin 2013 injurieux et outrageant à son égard, …
Les délégués syndicaux centraux CFDT, CGT, FO et Solidaires de l’ANRAS étaient mis en examen le 19/05/2014 au TGI de Toulouse pour propos outrageants et injurieux dans un tract. Cette nouvelle étape de la criminalisation de l’action syndicale intervient dans le cadre d’un conflit entre les salariés et le conseil d’administration . Pour soutenir les délégués syndicaux centraux, des rassemblements devant le TGI rassemblant plusieurs centaines de personnes se sont tenus. Si les DSC de l’ANRAS venaient à être condamnés, ce serait un coup très grave porté à la liberté de parole et d’action syndicale. Affaire à suivreLogoCrim

Les cheminots pour une réforme ferroviaire de progrès!!

25 000 cheminots manifestaient le  jeudi 22 mai pour une réforme ferroviaire de progrès. 

Ils seront en grève reconductible le 10 juin à minuit.

cheminots22mai

Dans quelques jours va se jouer l’avenir d’une des dernières entreprises nationales de service public : la SNCF.
Les cheminots, avec la CGT vous alertent sur la casse programmée du service public de transport de voyageurs et de marchandises par voie ferrée autour d’un projet de loi gouvernemental mis sur la place publique le 16 octobre 2013.

 

A Nutribio, Stop à la criminalisation de l’action syndicale

5 salariés Cgt dont 3 élus, ont reçu leurs lettres de licenciement suite aux dernières actions menées à Nutribio. L’UD82 et les camarades ont immédiatement saisi le conseil des prud’hommes. Une conciliation doit avoir lieu le mardi 17 juin prochain (l’heure sera confirmée très rapidement). L’UD82 a décidé d’appeler à un rassemblement, mardi 17 juin, devant le tribunal des prud’hommes.

Les modalités seront transmises prochainement