Ras le bol des cheminots et usagers

2016

Cheminot12022016

Les cheminots manifesteront à paris le 10 mai 2016 pour obtenir le maintien et l’amélioration des garanties de leur statut et contre la future convention collective des salariés du transport ferroviaires, ils avaient déjà manifesté le 9 mars et le 25 avril.
400 salariés et usagers rassemblés le 12 février pour recevoir Pépy et Rapoport qui invitaient au centre des congres de Toulouse (Compans cafarelli) les managers de la grande région sur le thème « la nouvelle sncf et vous! »

La CGT a décidé de mobiliser les cheminots actifs et retraités ce jour là!

Rappelons à ces CASSEURS que la SNCF c’est d’abord les cheminots qui la font ! mais également les usagers qui la vivent!

En intersyndicale, Sud-rail, Cfdt, Unsa et FO se joignent à la démarche de la CGT.

les cheminots actifs et retraités sont appelés à se retrouver, nombreux, le 12 février à 9h30 devant la gare Matabiau puis se diriger en cortège à Compans Caffarelli pour un rassemblement à 10h00.

Des attaques importantes contre les cheminots sont programmées (Convention collective,réglementation du travail,temps de travail,conditions de vie et de travail, emplois, salaires etc..) mais aussi contre les les usagers (dessertes, sécurité sureté );
Des préavis de grève sont déposés
tract rassemblement 12 fevrier

2015

Avec les usagers contre la réforme ferroviaire et les fermetures de ligne

Toujours opposés à la réforme ferroviaire qui aura pour conséquence de supprimer de nombreuses lignes, les cheminots organisaient une réunion publique le 12 mars dans le Comminges.
Le 19 mars ce sont plus de 500 cheminots, salariés et usagers qui étaient rassemblés devant la gare Matabiau.
Cheminot19mars

Cheminot19mars2


En novembre et décembre 2014 Les cheminots se font entendre et obtiennent 16 postes

Le 28 novembre 2014 , les cheminots et les usagers ont reçu le PDG de la SNCF Guillaume Pepy, par la voix de Philippe Verdeil, secrétaire du syndicat CGT, ils ont exprimé leur ras le bol :
Marre des fermetures de lignes, de guichets et points de vente, du non-entretien des voies entraînant de graves problèmes de sécurité, des retards des trains, de la baisse des effectifs (1200 cheminots en moins en dix ans en Midi-Pyrénées), des TER en attente d’entretien, de la remise en cause du déroulement de carrière, du développement du low-cost, des menaces sur la présence des contrôleurs dans les trains, des sanctions «arbitraires» contre les agents protestant contre la réforme ferroviaire, etc.
Cette exaspération c’est traduite par un droit de retrait le 26 novembre très suivi; ce qui obligé la direction à prendre des mesures immédiates pour la sécurité des circulations et donc des usagers et des cheminots , les cheminots sont maintenant engagés dans un conflit sur lequel ils alertent leur direction depuis bientôt 6 mois.
En effet sur l’établissement traction, la qualité de production est au plus bas (trains supprimés , nombre de journée non couvertes),et les conditions de vie et de travail des agents de conduite sont déplorables.
Productivité importante,refus de congés etc….
Traitement des grilles de roulement et des journée de services pas encore traités à 9 jours du changement de service. Congés des fêtes de fin d’année Entre fin 2014 et 2015 , 19 agents sont ou vont partir à la retraite, deux mutations ne sont toujours pas remplacées. Entre 2010 et 2014 , c’est 35 agents de moins à charge quasi équivalente.
La direction était resté sourde aux revendications et n’apporte aucune solution au total ce serait 13 agents manquants par rapport à la situation existante.
Comment vont se faire les trains en 2015? A titre d’info 334 trains supprimés entre janvier et octobre 2014 par manque de personnel.
§Un droit de retrait du personnel a été exercé.
Les contrôleurs étaient en gréve à 70% le 5 décembre,sur la défense du métiers , les effectifs et la charge de travail.
Les cheminots ont déposé un préavis unitaire des organisations syndicales représentatives ( CGT,SUD,UNSA) tous les lundis.
Les OS CFDT et FO ont fait des demandes d’audiences sur le même sujet. La CGT a mis tout en oeuvre pour créer cette unité autour des revendications des cheminots exprimées dans un cahier revendicatif.
Devant le mouvement de grogne et le préavis de grève des cheminots , la direction a reculé et 16 postes ont été obtenus sur Toulouse).
PDG obligé de s'expliquer devant les cheminots et les usagers


Le jeudi 22 mai 2014, 25 000 cheminots  manifestaient à Paris pour une réforme ferroviaire de progrès. 

A partir du   10 juin à minuit, ils étaient en grève reconductible pour éviter la casse programmée du service public de transport de voyageurs et de marchandises par voie ferrée autour d’un projet de loi gouvernemental mis sur la place publique le 16 octobre 2013.

cheminots22mai