Halte à la criminalisation de l’action syndicale!!!

 La criminalisation de l’action syndicale ne peut pas continuer

2018

 

Octobre : Victoire pour les agents de la mairie de Colomiers

Ils ont intenté  avec leur syndicat une action en justice pour faire respecter leurs droits malmenés par l’autorité

Politique de la ville. Ils ont obtenu une première victoire

2017 07 31 – Tract CGT – Victoire

Lundi 24 septembre, rassemblement au Tribunal Administratif de Toulouse en soutien à Florence

Florence agent territoriale de la Mairie de Colomiers a porté plainte devant le tribunal administratif contre les pratiques abusives de la Mairie. Le tribunal administratif de Toulouse a jugé sa demande recevable. Sa date d’audience est fixée au Lundi 24 septembre à 11h.

Juillet Cheminots, la CGT mobilisée contre la répression.

10 juillet :  L’Union Départementale CGT, apporte son soutien à notre camarade Thomas Portes ( UF des Cadres et Maîtrise CGT Cheminots), qui est aujourd’hui assigné en justice pour diffamation, suite à un tweet condamnant l’action d’un groupe d’extrême droite, qui prétend défendre les valeurs Françaises, en prônant des discours xénophobes, et en organisant des actions indignes.</p

10 juillet :  action sur les droits et liberté : défendons nos conquis et le droit d’organiser les salariés

Deux temps fort pour cette journée d’action départementale :

Le premier à 10 h avec un rassemblement  devant la mairie de  Colomiers autour d’une camarade radiée de la Fonction publique territoriale

au mépris de toutes les règles de cette fonction publique. A La municipalité de Colomiers on est coutumier du fait et cela tombe toujours sur des camarades de la CGT.

Cinq d’entre eux sont victimes de harcèlement et de non-respect des droits à travers des maladies professionnelles. Il s’agit donc bien de se débarrasser de la Cgt dans cette mairie.

Au-delà des souffrances individuelles que cela engendre c’est la capacité de notre organisation à se déployer qui est remise en cause, et cela nous concerne tous à quelques mois des élections professionnelles.

Une délégation a été reçu à la Mairie de Colomiers par le DRH, qui a confirmé sa position disant qu’elle était valider par un avocat expert et qu’il respectait la loi ce à  quoi la délégation à répondu en soulignant que respecter la loi en vigueur dans le cadre d’un préavis de grève c’est de recevoir les organisations avant le début de la grève. La délégation a demandé un rendez-vous directement avec le maire.

Le deuxième à partir de 11h30 et durant la pause repas autour de notre camarade Loïc Deschamps à qui Altran entend

présenter la facture des millions d’euros qu’il a fait rendre aux ingénieurs de cette boite pour heures supplémentaires non payées.

Il est convoqué à un entretien au préalable pour une futilité dont les patrons usent dès lors qu’ils souhaitent se débarrasser d’un militant

Au terme d’un EPL hier après-midi qui aura duré plus de 2h30 (un record en la matière !), les seuls griefs reprochés résultent d’une accusation d’insubordination, du fait d’un défaut de reporting…

En effet,la hiérarchie exige un reporting détaillé des activités, alors que la situation chez ALTRAN est la suivante :

  • Depuis des années, le militant est placardisé ;
  • Du fait de cette situation (partagée par de très nombreux représentants du personnel chez ALTRAN), conduit au cumul de nombreux mandats IRP, aucune élection depuis 2011 et un travail accru pour les élus en place car il n ‘y a plus de suppléants;
  • Malgré cette réalité, les heures consacrées aux mandats, lorsqu’elles dépassent nos attributions contractuelles, ne sont jamais rémunérées ;
  • La hiérarchie tente encore et toujours d’’engluer le militant dans des activités de reporting administratif chronophages, reporting toujours jugé instisfaisant ;
  • L le temps occupé à faire ce reporting n’était pas non plus reconnu, ce qui a amené  le militant l’ engagement du paiement de  ce travail administratif ne serait pas pris, le reporting était suspendu;
  • Le reporting exigé est heure par heure, alors qu’il n’existe aucun outil de déclaratif horaire possible chez ALTRAN, bien qu’ils aient été condamnés à la mise en place d’un tel outil en Mai 2014 par le TGI de Paris.


mai-juin :

Rassemblement devant le siège de la délégation régionale du CNFPT, le 12 juin à 9h au 9 rue Alex Coutet à Toulouse, pour soutenir la demande d’affectation sur un poste définitif d’une agente territoriale ayant subi des violences sexistes.


Rassemblement de soutien le 27 juin contre la discrimination syndicale à Cap emploi

L’USD Cgt 31 organise un rassemblement de soutien pour Mouna, victime de répression syndicale extrêmement féroce de la part de la direction de Cap Emploi-Handi pro.

20 camarades présents 27 juin dès 13h15 devant Cap emploi Handipro 31, 8 rue Paul Mesplé 31100 Toulouse pour soutenir la déléguée syndicale.

Quand on attaque une camarade de la CGT, on attaque toute la CGT !!

Discrimination contre les déléguées à CAP EMPLOI qui n’acceptent pas la politique salariale de la direction.

Tract Handipro avril 2018
Communiqué mai 2018 Capemploi 31


Mardi 6 mars : Rassemblement à l’Hôtel Dieu
A l’occasion de l’entretien de la procédure disciplinaire de David, gréviste du service transport 801 (120 jours de grève), les syndicats Cgt et Sud du Chu appellent les agents à un rassemblement le mardi 6 mars contre la persécution de la direction envers les grévistes. Rassemblement le mardi 6 mars à 14h devant l’Hôtel Dieu.

2017

Au conseil départemental 2 élus et responsables départementaux des syndicats CGT et SUD menacés de mise à pied de 3 jours pour avoir mené une action syndicale, rassemblement de 300 salariés le 6 juillet lors de leur convocation.

Les élus CHSCT  entravés à l’hôpital…

A l’UCRM, le délégué syndical sanctionné pour avoir tenu une AG dans laquelle s’étaient invités le secrétaire de l’UD et un membre du bureau de l’UD (AG du 3 avril 2017)

Les salariés d’actia contre le licenciement de leur délégué
Communiqué de presse Cgt Actia

2016

Dans le cadre du conflit contre la loi el Khomri plusieurs camarades ont été victimes de la criminalisation de l’action syndicale dans les syndicats comme parmi les responsables de l’union départementale.

Les pompiers ont mené une lutte en fin d’année qui se solde par des sanctions administratives et 2 camarades dont le dossier est chez le procureur pour avoir voulu manifester avec les camions.

Les cheminots se battent en fin d’année pour une collègue victime de la répression anti-syndicale

2015


Des attaques dans l’inspection du travail,  les hôpitaux et l’éducation, l’OPH habitat, dans de nombreuses entreprises privées et durant le conflit contre la loi el khomri

des camarades présents dans les actions intersyndicales sont aujourd’hui inquiétés pour faits syndicaux suite à des plaintes des patrons.
A l’inspection du travail, face à la scandaleuse condamnation, les salariés s’organisent.
Déclaration 4 décembre 2015 repression syndicale
Des attaques dans l’éducation, notamment au collège Bellefontaine, la direction ne supporte pas
que les salariés s’organisent, plusieurs rassemblement devant le rectorat le 27 mai, le 18 juin.Le 18 juin, les commissions ont sanctionné les enseignants;

communiqué suite CAPD du 18 juin 2015
Motion de soutien-Bellefontaine
Communiqué CGT Educ’action 31 suite à 5 mutations d’office suite à la grève au collège Bellefontaine
suite à ces sanctions, une enseignante a été en grève de la faim 26 jours depuis le 22 juin…
communiqué 18 juillet 2015 fin de la grève de la faim d’une enseignante sanctionnée


A l’oph Habitat, la direction veut licencier ou sanctionner les militants CGT
CGT Habitat Tlse Communiqué Presse 4 juin 15.


Dans les hôpitaux de Toulouse, la direction veut avoir les mains libres pour préparer les mauvais coups, c’est un délégué CGT qui est attaqué, le 12 mai à 15h au tribunal administratif de Toulouse, plusieurs salariés s’étaient rassemblés pour contester la décision de la direction de muter ce salarié de service..

Une fois de plus, la discrimination syndicale est de mise au CHU de TOULOUSE, comme d’autres établissements de santé en France !
Aujourd’hui, il s’appelle Ahmed HARRAT, aide-soignant brancardier au CHU de Toulouse et élu au CTE, CAPL et au CHSCT. Depuis plus d’un an et demi, la direction s’acharne sur notre camarade. Cette persécution nuit à sa vie professionnelle et personnelle. A commencer par un blâme pour soit disant avoir « molesté » un cadre qui pourtant, selon les témoignages, se trouvait à plus de 10 mètres de lui ! …Cherchez l’erreur.
Comme cela ne suffisait pas, cet agent a dû faire face à un encadrement allant jusqu’à faire pression pour qu’un de ses collègues rédige une fausse déclaration (le système de traçabilité des course des brancardiers nous a donné la preuve que les agents ont témoigné de faits auxquels ils n’ont pas pu assister). Le dernier épisode en date est sa mutation disciplinaire 7 jours après avoir été nommé membre CHSCT… Une mutation dans le but de l’écarter de son service, qui, d’ailleurs, subit actuellement une grande restructuration avec la perte de 30 postes de brancardiers et une augmentation de l’activité de 100 % (selon les chiffres du système de traçabilité) contre lesquels les brancardiers sont en grève depuis plus d’un mois. Un email d’échange avec l’encadrement et la direction des ressources humaines trouvé dans un dossier administratif juge, avec un profond mépris, les motifs d’un arrêt de travail d’Ahmed et se réjouit de son absence du service dans les termes suivants : « En arrêt pour 8 jours (tant mieux, un de moins dans les couloirs de Putois à ameuter les foules) Motif de l’arrêt : Insomnies suite à un conflit professionnel, Parfait !!!!!! ». Odieux !
Ces attaques répétitives, d’une direction qui s’applique consciencieusement à soutenir un encadrement supérieur défaillant et maltraitant, n’ont qu’un seul but : appliquer le « lean management » : techniques de réduction des coûts et d’augmentation de la productivité aux dépens des travailleurs dans le but d’une privatisation et qui sont un véritable facteur de risques pour chacun d’eux. De plus, là, il y a clairement la volonté de casser un agent reconnu compétent par tous qui défend le droit du travail par son activité syndicale.
Pour le retrait du blâme, l’annulation de la mutation disciplinaire, des excuses publiques de la direction générale, nous avons besoin de vous, signez cette pétition pour soutenir Ahmed !
http://cgtchutoulouse.fr/2015/04/27/12-mai-tous-devant-le-tribunal-administratif-pour-ahmed-et-contre-la-discrimination-syndicale/


 

Les directions des entreprises Tisseo, Altran, Anras déboutées en justice.

A Tisséo, la direction voulait remettre en cause le droit de grève et d’expression syndicale, c’est raté…

TISSEO- ils ont gagné

Continuer la lecture de « Halte à la criminalisation de l’action syndicale!!! »

Dans le département, les salariés en lutte gagnent!!!

C’est dans tous le pays que les luttes se développent et finissent par payer !!!

2018

Victoire pour les agents de la mairie de Colomiers

Octobre : Ils ont intenté  avec leur syndicat une action en justice pour faire respecter leurs droits malmenés par l’autorité

Politique de la ville. Ils ont obtenu une première victoire!!!

Tract CGT – Victoire

13 juin : La lutte paye à St François ! Les salarié.e.s peuvent être fier.e.s de leur victoire !

Depuis le 11 juin, les salariés de l’ITEP Saint François (santé / action sociale) sont en grève pour exiger de la direction des meilleurs conditions de travail. C’est sous une pluie battante que les salarié.e.s de l’ITEP St François toujours en grève se sont rassemblé.e.s devant le siège social de l’ANRAS à Flourens.
Face à la grève et la détermination des salariés, la direction a reçu les salariés grévistes afin d’écouter les revendications. La direction a proposé deux journées de travail collectif « hors présence enfant » afin d’améliorer les conditions de travail. Les salariés restent vigilants.

tract St Fr reprise du travail 13 juin

2017

A Aspet comme à saint Gaudens et Plaisance du touch, ils gagnent à la poste!!!!

Les facteurs des centres courrier d’Aspet en grève depuis le 21 septembre et de Saint Gaudens en grève
depuis le 27 septembre, ont repris le travail jeudi 26 octobre suite à la signature du protocole de fin de conflit.

Le projet de transfert des activités des travaux intérieurs
d’Aspet à Saint Gaudens et sur la mise en place de la distribution à la sacoche, supprimant  la cabine d’Aspet et repartissant  13 sacoches par les facteurs de Saint Gaudens dont 8 pour Aspet et 5 pour les facteurs guichetiers de Saint Gaudens.

La lutte a permis :

Le maintien des travaux intérieurs réalisés par les
facteurs d’Aspet
Le maintien de la cabine à Aspet
5 sacoches supprimées à Saint Gaudens.

Mais le projet n’est pas encore retiré!! , d’autres avancées ont été gagnées sur l’emploi et les conditions de travail :

10-26 T Saint Gaudens Aspet sortie de conflit


Victoire des salariés de l’EHPAD de la Chenaie

Après une grève de plusieurs jours, les personnels ont obtenu :
La subrogation en cas de congé maladie,
150€ de prime de noêl,
30€ mensuel de prime de pénibilité,
150€ de prime de travaux pour tous les travaux à venir..,
2 jours de grève sur 10 payées.
L’Union syndicale de la santé action sociale Cgt 31 remercie les camarades qui ont soutenu activement les salariés en grève.


EPHAD DE BARBAZAN , une victoire des agents et des usagers avec la CGT
Après bientôt une année de menaces sur l’existence de l’EPHAD la Communauté de Communes a accepté le principe du transfert de l’établissement .
Cette décision permet d’éviter le démantèlement de l’Ehpad, 55 licenciements et de rester dans la fonction publique par une transfert de l’Etat vers l’hospitalière.
La mobilisation du personnel, avec la CGT ainsi que le soutien actif de l’UL du Comminges et de l’UD, a permis de faire connaître à la population, à nos élus locaux, départementaux…la vraie problématique de ce transfert:
C’est finalement la revendication des agents qui l’a emporté et c’est le service public qui triomphe , bonne nouvelle !!


Les salariés de Menzies Aviation en grève gagnent sur leurs revendications!!!

Les salariés de Leader Price Launaguet gagnent sur leurs conditions de travail !!


Les salariés de Liebherr gagnent en justice sur le temps de pause, la direction paiera à tous les salariés.


les salariés obtiennent le maintien de leurs locaux A labége les locaux restent aux territoriaux


les salariés de la construction obtiennent la réintégration du délégué Après un blocage du chantier, la direction cède


Le personnel de nettoyage, gagne sur l’ensemble des revendications La lutte se solde par un accord de fin de conflit

Alors qu’un licenciement avait été prononcée à l’encontre de Carole par sa direction, elle a été réintégrée suite à plusieurs mobilisations à l’appel du syndicat des Cheminots.
Caroletract

Les salariés du muretain gagnent sur leurs revendications

Les pompiers obtiennent satisfaction mais la lutte continue contre la criminalisation de l’action syndicale et les perquisitions :
Communiqué pompier 20 janvier 2017

2016

A VEHO entreprise de construction, après 2 jours de blocage du chantier les salariés ont gagné :

-Paiement de la prime d’assiduité (de 500 à 2000 euros/mois)

-Prise en compte des heures supplémentaires au taux légal

-Respect des salariés et des conditions de travail

-Abandon de la procédure de licenciement du délégué Cgt

Ils ont gagné à l’hôpital de Saint Gaudens !!!tract 11 février 2016 victoire après 8 jours de grève


Ils ont gagné à la CAF, la direction a annoncé en CE des avancées dans l’organisation de l’accueil , le calendrier de formationdes avancées pour le personnel de la CAF


Ils ont gagné à toulouse métropoleLes salariés retrouvent leur représentativité en catégorie C


Aux amidonnier, après un mois de grève, les revendications entendues.
La grève a payé pour le personnel de la mairie


Dans le 32 la clinique Gascogne à Auch, de même dans le 82 au pont de chaumes, les salariés font céder sa direction après 30 jours Victoire à la Polyclinic Gascogne d’Auch


les salariés d’Ecocert avait eu aussi obtenu un belle victoire après 2 mois de luttes Victoire des salariés grévistes d’ ECOCERT


photoARS
Dans le 82 , aujourd’hui, ce sont les salariés du pont de chaumes après 42 jours de luttes qui obtiennent des avancées et la négociation continue!!!
Ils étaient à Toulouse le 2 décembre où ils occupaient l’ARS avec le soutien de l’inter pro du 82, du 31 et du 09.


Dans le 31 Sur les salaires, le travail du dimanche, les conditions de travail, les salariés du département luttent et gagnent.
Au finances publiques, après une lutte de plusieurs semaines, ils ont gagné.
victoire_isleendodon_16102015_cgtfinpub31def


A LOGIDIS, Après plusieurs jours de blocage du dépôt Carrefour, ils obtiennent le reclassement de leur collègue.
La grève a payé


3 victoires pour les postiers du département , Les Postiers de Balma ont gagné
Les facteurs de St Gaudens obtiennent satisfaction sur l’ensemble des revendications

et ceux de Plaisance font céder la direction à leur tour 


Dans le transport , Perrenot, dans la construction Fournie Grospaud SynerisLes salariés font céder la direction sur les salaires .


A la ligue de l’enseignement on gagne les 15 postes réclames par les salariés Les salariés font céder la direction sur les postes .


Dans les entreprises sous-traitante et d’engenerie : Ausy A Ausy, la lutte paye


Les salariés du conseil général et les éducateurs ont gagné Le maintien du dispositif de protection de l’enfance et des jeunes adultes isolés..La lutte permet de maintenir la protection à l’enfance