Pas de pause pendant les vacances voir les luttes dans le département



les propositions revendicatives de la CGT


Pas de vacances pour le progrès social : la CGT 31 sur le tour de France


 

Haute Garonne : Accueil sur-volt-é et panne de courant pour Edouard Philippe et ses ministres.

Après l’accueil des salariés-es et cheminots Haut et garonnais qui ont investi la cour du Conseil départemental

pendant qu’Edouard Philippe tentait de déjeuner sous la protection de plusieurs compagnies de CRS, le premier ministre a connu ce que pouvait être une des conséquences de la désorganisation des services publics lors de sa visite à Mondouzil.

Sa ministre de la santé et lui-même ont été accueillis à Beauchalot par les salariés de la santé et action sociale à l’occasion de leur visite

dans l’Ehpad locale. La Cgt revendique de vraies améliorations de travail et d’accueil pour les salariés et les résidents.

Les moyens pour les services publics, socle de notre modèle social sont à prendre chez ceux qui bénéficient depuis trop longtemps

des largesses d’une politique entièrement tournée vers la satisfaction des plus riches.

La modernité c’est le progrès social.

 


Alors que les employeurs ont la prétention de profiter du contenu néfaste des ordonnances, les salariés du privé s’organisent pour en empêcher l’application branche par branche, entreprise par entreprise; la déclinaison des ordonnances dans le public se heurte à l’action des salariés du public dans la rue le 22 mars, une nouvelle mobilisation le 22 mai !!!
4 pages politique macron
rémunération au mérite des fonctionnaires

Le Medef et le gouvernement mobilisés contre le monde du travail, veulent faire régresser les droits une fois de plus; après les 4 lois anti-sociales du gouvernement précédent ce sont de nouvelles attaques qui sont prévues, au menu :
-Précarisation du contrat de travail
-Nouvelles facilités pour licencier et notamment plafonnement des indemnités pour les licenciements illégaux
-Régles de négociation et de conclusion des accords défavorables aux salariés
-Remise en cause du droit à se défendre et s’organiser des salariés par un recul du droit syndical dans l’entreprise
Le privé et le public sont attaqués!!!
Urgence faire barrage aux régressions, reconquérir des droits nouveaux.

Prochain rendez vous :
24-25 juillet
Stand CGT avec le ballon de l’UD au sommet du col : Portet d’Aspet
Stand CGT sur les allées d’Etigny à Luchon (place de l’église), avec accueil café pour le départ du 25 au matin. à partir de 7H30
 


Ils luttent, ils gagnent
ImageLuttegagnatesDe nombreuses luttes dans le départementOtisLuttesEncore


La criminalisation de l’action syndicale dans le département!!

ANRAS

cliquez sur l’image